Les moissonneuses hybrides à la conquête des CUMA sur le département

Toutes les actualités
MB Claas Lexion 750 CUMA Moulin de Painfaux à MAURON
Trois CUMA du Morbihan, la Vénillys à Pluméliau, Moulin de Painfaux à Mauron et du Sillon à Guer possèdent désormais des moissonneuses hybrides de dernières génération, qui permettent des débits de chantier impressionnants et donc de la souplesse dans l'organisation de la saison. Une quatrième, la CUMA de l'Oust à la Chapelle Caro, possède une machine plus ancienne, une Claas Lexion 570.
Si pour sa part la CUMA la Vénillys connaissait déjà les moissonneuses hybrides (achat d'une Claas lexion 740 pour remplacer une Lexion 570), les CUMA du Sillon et Moulin de Painfaux découvrent ces machines. Pour battre près de 420 ha sur l'été (orge, blé, colza, pois, ...) la Claas Lexion 750 est la machine adaptée selon les responsables de la CUMA de Mauron. Le débit de chantier de 4 ha/heure espéré est atteint en moyenne sur la campagne. En plus d'un débit de chantier important, la capacité de la machine à moissonner dans des conditions plus limites a permis de commencer certains chantiers plus tôt le matin et de finir un peu plus tard le soir. Un ensemble de paramètres qui conforte le choix de la CUMA et qui sécurise une saison parfois délicate. Pour Loïc le chauffeur de la machine, « la prise en main a été relativement simple car je connaissais déjà la marque, mais les réglages de l'hybride sont plus pointilleux ». A Guer, la moissonneuse hybride Claas Lexion 740 a également réalisé un peu plus de 400 ha de céréales en intercuma cet été. Ce type de machine est aussi choisi pour battre le maïs grain, activité importante à Pluméliau (290 ha de maïs grain pour 340 ha de céréales) et à Guer, mais en cours de création à Mauron où le potentiel existe.
MB Claas Lexion 740 CUMA Vénillys à Pluméliau
MB Claas Lexion 750 CUMA Moulin de Painfaux à MAURON

 

Toutes les actualités

D'autres articles sur le même thème

Non, le port du masque n’est pas obligatoire en cuma dans le cadre de l'épidémie de Covid19, à condition que les gestes “barrière” soient strictement respectés. Ce sont eux qui prévalent.

Lire la suite de l'article

Crise de Covid-19 oblige, les agriculteurs (comme le reste de la population) peuvent aujourd'hui hésiter: a-t-on le droit d'organiser une réunion à plus de 10 personnes?

Lire la suite de l'article

L’heure du déconfinement a sonné, dans le sillage de l’épidémie de Covid-19. Les réunions professionnelles peuvent désormais se tenir sous certaines conditions.

Lire la suite de l'article